Qu’est-ce que l’hirsutisme ? Comment le traiter ? - UNY

L’hirsutisme, c’est l’apparition d’une pilosité excessive chez la femme, sur des parties du corps qui ne sont généralement pas dotées de poils.

Quelles parties du corps sont concernées par l’hirsutisme ?
Si vous êtes une femme et que vous avez des poils épais et foncés sur les parties suivantes de votre corps, il est fort probable que vous souffriez d’hirsutisme :

  • Le torse
  • Le visage (sur la lèvre supérieure et le menton)
  • La poitrine
  • Le bas-ventre
  • Les épaules
  • Le dos
  • L’intérieur des cuisses
  • Les fesses

Rassurez-vous, l’hirsutisme n’est pas une maladie. On parle plutôt de symptôme. En revanche, il faut analyser les causes de celui-ci car il peut cacher un problème plus ou moins grave.

Attention : L’hirsutisme est différent de l’hypertrichose, formation excessive de poils sur une partie ou la totalité du corps et qui concerne autant les femmes que les hommes.

L’hirsutisme est-il généralement associé à d’autres symptômes ?

Oui, bien souvent, cette présence excessive de poils est associée à d’autres symptômes tels que l’acné, des cycles menstruels irréguliers et une chute de cheveux. La forme la plus sévère d’hirsutisme, appelée « virilisme » (oui on retombe dans les clichés) est accompagnée d’une voix grave, une masse musculaire importante, parfois d’aménorrhée ainsi que d’une hypertrophie du clitoris.

Quelles en sont les causes ?

Il y a plusieurs causes qui peuvent expliquer l’hirsutisme :

1.     Les hormones

La croissance de poils et les hormones vont de pair. Ce sont les androgènes qui sont responsables de la croissance de nos poils épais et foncés. Les œstrogènes, eux, stimulent la croissance de poils clairs et fins.

Les femmes produisent, en temps normal, plus d’œstrogènes que d’androgènes. Chez les hommes, c’est l’inverse. Dans le cas de l’hirsutisme, l’équilibre hormonal de la femme est débalancé et la production d’androgène est excessive.

2.    Le SOPK (syndrome des ovaires polykystiques)

C’est la cause la plus fréquente et elle peut être héréditaire. En effet, le SOPK est responsable dans environ 75% des cas d’hirsutisme. Ce syndrome se traduit par des kystes aux ovaires, une ovulation ou des règles quasi-absentes et/ou un taux élevé d’androgènes.

Dans de plus rares cas, l’hirsutisme peut aussi être causé par une tumeur de l’ovaire bégnine ou maligne.

3.    La maladie de Cushing ou hyperplasie des surrénales

Les glandes surrénales sont situées au-dessus de chaque rein et dans le cas de la maladie de Cushing, elles sécrètent plus d’androgènes qu’il ne faudrait. L’hyperplasie est une maladie génétique héréditaire assez fréquente. Dans de très rares cas, il peut aussi être question d’une tumeur des glandes surrénales.

4.    La prise de médicaments

La prise de médicaments contenants un taux élevé de progestérone (comme par exemple une pilule contraceptive ou des stéroïdes anabolisants) peut provoquer l’hirsutisme.

Comment traiter l’hirsutisme ?

Bonne nouvelle ! L’hirsutisme, ça se traite !

Un traitement médical est nécessaire. Le médecin peut vous prescrire des médicaments anti-androgènes, une contraception orale ou des traitements plus spécifiques selon la cause de votre hirsutisme. S’il s’agit d’une tumeur ovarienne ou surrénales, une chirurgie sera envisagée.

 

Tournez-vous vers plusieurs spécialistes comme un dermatologue, un endocrinologue et un gynécologue afin d’être bien entourée et recevoir plusieurs avis médicaux.

Il est aussi conseillé aux personnes souffrant d’hirsutisme de pratiquer une activité physique régulière et de manger sainement afin de ralentir la production d’androgènes.

Comment me débarrasser de mes poils ?

En parallèle du traitement prescrit par votre médecin, de multiples solutions s’offrent à vous :

  • Le rasage : un coup de rasoir et hop ! Vos poils ont disparu ! Privilégiez un rasoir réutilisable et n’oubliez pas de changer de lame régulièrement. Nous vous conseillons d’appliquer notre crème à raser UNY qui s’utilise aussi bien sur votre visage que votre corps. Celle-ci rendra votre séance de rasage plus douce et agréable ! Une fois votre rasage terminé, notre crème universelle hydratante à l’huile de souchet ralentira et affinera la repousse de vos poils.
  • L’épilateur électrique : Cette technique nécessite un investissement (comptez 80 euros minimum pour un appareil de qualité). Bien que l’épilateur soit pratique et simple d’utilisation, il vous faudra vous y reprendre à plusieurs fois sur certaines zones pour obtenir un résultat net. Attention, utilisez votre épilateur à rebrousse-poil et assurez-vous qu’il soit propre avant de l’utiliser (les microbes, on n’en veut pas !)
  • Les crèmes décolorantes ou crème dépilatoires: Ces produits sont bien souvent chimiques. Le risque que votre peau réagisse à ces produits est élevé, c’est pourquoi il est nécessaire de les tester sur votre poignet avant de l’appliquer sur la zone à épiler ou à décolorer. Choisissez de préférence des crèmes naturelles (vous pouvez par exemple vous aider de l’application Yuka lors de votre achat. Elle vous indiquera si le produit est bon ou non pour votre santé).
  • La cire : Qu’elle se fasse chez vous ou en institut, l’épilation à la cire est très efficace ! Elle vous garantit un résultat net et une peau douce pour au moins 3 semaines. Cependant, elle est assez douloureuse. Si vous souhaitez un résultat digne de ce nom, nos bandes de cire froide éliminent tous les poils, même les plus fins ! Et devinez quoi, notre cire est 100% naturelle et végan et made in France (si ça c’est pas la classe…) !
  • La lumière pulsée et le laser : Dans le cas de l’hirsutisme, les méthodes drastiques et (quasi) définitives telles que l’IPL et le laser sont ultra-efficaces. Le laser vous assurera cependant un bien meilleur résultat comparé à celui de la lumière pulsée qui ne durera qu’un temps (quelques mois ou quelques années). Le laser est efficace sur poils épais et foncés, c’est donc la méthode parfaite si vous être concernée par l’hirsutisme. En revanche, elle représente un certain coût… Pour en savoir plus sur le laser, cliquez ici.

Vous l’avez compris, l’hirsutisme n’est pas grave en lui-même. Cependant, si vous pensez être concernée, il est nécessaire d’en parler à votre médecin car celui-ci vous fera passer une batterie d’examens pour en comprendre la cause et la traiter au mieux. Parallèlement, diverses solutions s’offrent à vous comme le rasage, l’épilation à la cire et le laser.

Article par Manon Antoine.
Photo by Billie on Unsplash

Ecrire un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés

Shop now

You can use this element to add a quote, content...